Yukon suite et fin et un p’tit retour en Alaska

     Le Yukon est un Etat canadien d’une surface équivalente aux 2/3 de la France et peuplé de 35 000 habitants dont 30 000 vivent dans la capitale Whitehorse. Autant dire qu’il y a de la place et qu’il y a encore des endroits dans pays où l’homme n’est jamais passé. Un jour, on a retrouvé un randonneur allemand mort en forêt et porté disparu  3 ans plus tôt !!!

J’ai fait une pause de 4 jours au  village de Haines Junction qui se situe à 200 km de la capitale. L’éloignement d’un grand centre urbain rend fréquent pour une famille de prendre la voiture simplement pour faire les commissions de la semaine au supermarché. Même si l’essence est bon marché, 400 km pour faire un caddy ???

 Les villages sont rares, ce qui oblige le voyageur à vélo que je suis à prévoir assez de nourriture pour 3 à 4 jours. On trouve de l’eau relativement facilement moyennant de la faire bouillir, ainsi que des campings sommaires le long de la route. A Haines Junction, le patron de l’auberge de jeunesse est francophone, comme 15% de la population du Yukon, il me parle lui aussi avec passion de cet état, avec un peu l’impression de toujours faire partie des pionniers.

En été, tout est magnifique il fait beau, les  jours sont longs, mais l’hiver ? Tous m’expliquent que c’est un autre rythme qui se met place, on se reçoit plus, on organise des spectacles à la maison, on se repose de la courte et intense activité de la saison d’été. C’est bien beau, mais le temps ne parait pas long ? Ben non, on est bien, c’est tout …

Les gens sont d’une extraordinaire gentillesse, lorsqu’il m’arrive de pousser mon bordel dans les cotes, il n’est pas rare qu’un pickup s’arrête pour savoir si tout va bien et si je ne veux pas profiter d’un coup de voiture pour quelques km. Je le confesse, j’accepte souvent la proposition, c’est aussi un moyen sympa de faire des rencontres. Hier, j’ai été invité à diner chez Alain, un belge qui a la double nationalité, il travaille 6 mois par an en Californie pour la sauvegarde des tortues. Il vient d’emménager dans sa nouvelle maison en bois à deux étages, construite en 4 ans par lui-même et sans plan !!! En plein milieu des bois, en bordure de Haines, super sympa maison mais surprenante quand même.20160630_020642

DSCF1485DSCF1480DSCF1478

Ici, c’est le pays des ours, comme l’annonce un poster du centre d’informations touristiques. Bon, pour faire court, je faisais une pause casse croute sur la route quand un ours est sorti de la forêt à 30 m de moi. Je me lève, cherche ma bombe spray au poivre (on ne sait jamais) et tente de sortir mon appareil photo, je lève les bras et l’ours fait demi-tour et s’engouffre dans la forêt dès qu’il m’a vu. Durée de l’opération 8 secondes !! Une montée d’adrénaline et un souvenir de plus. Je serai dorénavant l’homme qui a vu l’ours…

Dans les parcs nationaux, les randonneurs sont particulièrement sensibilisés à une éventuelle rencontre avec  un ours. Les accidents sont rarissimes et l’ours a en général plus peur que l’homme. Cependant dans certaines circonstances il peut se montrer agressif et c’est là que c’est le plus drôle. L’ours n’aime pas partager sa gamelle et défend sa progéniture !!! Depuis l’Alaska, j’applique  les règles de bonnes conduites du parfait campeur : On cuisine à 50 m de la tente, on entrepose les aliments  à un autre endroit, aussi à 50 m de la tente en faisant si possible attention au sens du vent et puis on dort  presque tranquille en général…

Je termine mon passage en Alaska dans le plus beau des campings de la terre, vue sur la mer, herbe tendre, eau potable et portique pour entreposer la nourriture que les ours pourraient sentir !!

DSCF1482DSCF1481

               Demain, je prends le ferry pour Port Rupert, un port canadien situé à 800 km au sud, histoire de varier les plaisirs, presque 2 jours de voyage, il parait que la cote vue de la mer est  magnifique ? Et puis j’en ai un peu marre de camper depuis un mois dans ma tente aussi…

DSCF1484

  1 comment for “Yukon suite et fin et un p’tit retour en Alaska

  1. louisa Flanet
    3 juillet 2016 at 13 h 59 min

    Salut Franck

    Très beau commentaire et belles photos ,merci on s ‘imagine à tes cotés !!!! gros bisous bonne continuation

Laisser un commentaire