SUR LA ROUTE DE JAKARTA, JAVA SANS « LA JAVANAISE »

Moi qui souffrais un peu de dépaysement en Nouvelle Zélande, je suis comblé en sillonnant les routes d’Indonésie. Je suis passé d’un pays développé avec une densité de 16 habitants/km²  vers un pays en voie de développement  de 134  habitants/km².Je ressens brutalement cette situation sur les routes qui sont bondées. Je roule environ 90 km par jour au milieu de camions, voitures, scooters et quelques rares vélos. Pour vous donner une idée, vous faites 3 fois le tour de Paris sur le périphérique en heures de pointe  sur la file du milieu, pas vraiment cool  sous le soleil à 30° C et un fort taux d’humidité, mais bon c’est çà le voyage.

Je fais des rencontres amusantes le long de la route toujours à cause de mon vélo qui surprend et intrigue. Je suis filmé et photographié régulièrement, des dizaines de pouces en l’air toute la journée, à la fin j’en ai un peu marre… et répondre aux « Hello Mister ».

Avant de quitter Bali, je me suis approché d’une cérémonie hindouiste, celle qui a lieu une fois par an pour la pleine lune. Naturellement une personne s’est approché de moi pour m’inviter à boire une verre d’eau et grignoter une pâtisserie. Je les quitterais une heure plus tard en me faisant le plus discret possible mais avec des sourires et de photos en souvenir.

La religion est très présente si l’ile de Bali est majoritairement hindouiste, l’Indonésie est  le plus grand pays musulman au monde, 240 millions d’habitants dont 80% sont musulmans, soit 200 millions de musulmans.
Sur la route un nombre important de mosquées en restauration ou en construction, les appels à la prière se croisent… Il faut se rendre à l’évidence le marché de la mosquée en Indonésie est plus porteur que celui des églises en France !!! Les lieux de prière sont partout dans les stations essences, les hôtels.
La cohabitation de l’islam, l’hindouisme, le bouddhisme, le christianisme semble être naturelle depuis la nuit des temps au sein de la population. Le voile est obligatoire dans les écoles coraniques et interdit dans les écoles laïques. Dans leur grande majorité les Indonésiens pratiquent un Islam modéré avec tradition de tolérance mais c’est en train de changer et l’Islam indonésien, victime de la mondialisation, perd peu à peu ses caractéristiques.

20150501_084908
20150501_084908
« 1 de 11 »

Laisser un commentaire