De Haines Alaska à Vancouver Colombie Britanique

Il  faut bien l’avouer même si les paysages sont magnifiques, j’en ai un peu marre de rouler au milieu de sapins et des ours !! Direction Vancouver par le ferry, je vais en 4 jours parcourir en bateau ce qui m’aurait demandé un mois par la route. De toute façon je n’ai pas trop le choix mon visa américain de 90 jours sera épuisé à mon arrivée à San Francisco et encore je n’ai pas trop de temps pour y arriver.

Donc, en avant pour la croisière s’amuse, enfin presque car excepté  le premier jour ensoleillé les jours suivants seront brumeux, pluvieux et venteux. Bref, les rives réputées magnifiques  sont  bien décevantes.

20160701_054154

20160701_073147DSCF1486DSCF152720160711_004901Heureusement,  l’ambiance est sympa parmi les quelques cyclistes et routards rencontrés sur le pont. Ceux la n’ont pas pris de cabine et dorment sur le pont comme moi, le solarium est même chauffé, le luxe en fait !!. J’ai fait la rencontre d’ Emilio le mexicain, artiste peintre  « haut en couleurs », qui grâce à un forfait téléphonique miracle de 25$/mois téléphone 2 fois par jours à sa femme. Super sympa le gars, pendant 5 jours nous traverserons ensemble l’ile de Vancouver. Il me fera découvrir l’utilisation du réseau Warmshowers. Pour les non initiés, il s’agit d’une communauté de cyclistes qui, quand ils sont chez eux offrent le logis et souvent le couvert à d’autres cyclistes sur la route. Ce réseau est mondial et permet à beaucoup de voyager à moindre cout (merci internet).

Nous avons  d’abord été accueillis par Gordon, un prof d’éducation physique francophile à la retraite. Il récite « Le corbeau et le renard » et Verlaine à la perfection et sa connaissance de la culture franco québécoise est surprenante. Ensuite nous serons accueillis par Ron et Bet, deux retraités adorables qui ne savent pas quoi faire pour nous rendre la soirée inoubliable. On raconte un peu de notre vie, eux un peu de la leur et tout le monde est content,  on se quitte le lendemain avec de bons  souvenirs, « elle est pas belle la vie » …

DSCF1502

DSCF150520160708_190146

Vancouver ressemble à beaucoup d’autres grandes villes nord américaines 45 Km sur 45 km, quelques petites plages (pas terrible) et un parc municipal superbe. Les cyclistes sont plutôt bien considérés avec de nombreuses pistes cyclables, mais bof !!

Cependant,  petite inquiétude en arrivant pour trouver un lit. Première auberge en centre ville ressemble à un squat. La musique et  une forte odeur d’herbe  descendent  des escaliers pourris pour m’entendre dire en haut par l’un des pensionnaires que c’est complet et que de toute façon, il faut avoir moins de 35 ans !!!  Merde, on fait du jeunisme ici aussi … La seconde auberge est bondée, il ne me reste plus qu’à tenter ma chance vers une autre située plus loin du centre.

20160713_213739

La chance me sourit, il y a de la place. Enfin un lit avec des draps propres, une douche tous les jours !!! Après 1 mois et demi de camping dans des endroits improbables, à bouffer des céréales, des œufs, des pâtes et du cheddar et à dormir parterre, je revis. Pour fêter çà, une bière et  une  bien fraîche en plus, parce que le gars, il en peut plus !!! Faut que je me reprenne, je vais sombrer dans les travers de l’opulence …

Bon c’est pas le tout, après cette débauche de luxe,  je repars demain vers le Sud en direction des États Unis.

  2 comments for “De Haines Alaska à Vancouver Colombie Britanique

  1. Marie Amelie
    19 juillet 2016 at 13 h 56 min

    Bonjour Franck !
    Oui, c’est vrai quel luxe… Rien ne vaut une bière bien fraîche !!
    Bonne route !
    Bises de la part de la famille Morin !
    Marie Amélie

  2. louisa Flanet
    14 juillet 2016 at 15 h 05 min

    coucou Franck ,tu as l air un peu fatigué ….mais toujours avec le sourire sur les photos …. courage ,courage bisous louisa

Laisser un commentaire