Betanzos – Touristes Vs Voyageurs

Sur la route de Potosi à Sucre, il y a quelques villages où seuls les camionneurs s’arrêtent et pour tout dire j’ai envie de connaitre la Bolivie avec moins de touristes. Je m’arrête donc à Betanzos, gros village situé à 50 km de Potosi. Deux surprises m’y attendront, la première, je retrouve le camion de mes argentins stationné sur la place !!! Ce sera la troisième fois en un mois, le hasard, la destinée ?? Ils sont aussi surpris que moi de notre rencontre et m’invitent sur le champ à partager le diner. Je leur explique que je voulais connaitre un peu mieux la campagne bolivienne, ce qui explique mon arrêt dans ce village. Nous abordons alors le fameux débat qui sépare le touriste du voyageur. Après quelques recherches sur le net, je vous épargnerai tous les lieux communs qui oposent le noble voyageur à l’idiot touriste pour ne retenir que deux idées qui me plaisent bien: le touriste a des dates à respecter (réservations, vol de retour etc…), le voyageur lui n’en a pas, la seconde : « on est toujours le touriste de quelqu’un » Julien Blanc-Gras.

La deuxième surprise sera un merveilleux « spectacle de rue », puisque nous assisterons à une sorte de carnaval, où la population Quechua fête « Rosario » en mélangeant rites païens et chrétiens. Pétards, feux d’artifices, costumes, rondes, musiques et chants sont de la partie autour de la place centrale. Cette manifestation n’était, bien entendu, indiquée dans aucun guide touristique… La chance, vous dis-je…

DSCF1491
DSCF1491
« 1 de 13 »

Laisser un commentaire